À propos de Gérard Vespierre

Chercheur, conférencier en géopolitique - Identifier toute information du monde économique, et géopolitique, même de faible intensité, porteuse de sens, réunir ces pièces, et en déduire la direction que prendront les évènements. Voilà ma pratique.

Pétrole : nouveau revirement stratégique de la Russie

Par |2020-04-16T07:57:07+02:0012 avril 2020|Pétrole|

Publié sur la Tribune (172 415 vues) - En réponse au « niet » de Moscou, le 6 mars, de diminuer la production russe, l'Arabie Saoudite a immédiatement baissé ses prix. Le résultat fut un écroulement du prix du baril. Quatre semaines plus tard, le président russe veut stabiliser le marché en réduisant sa production. Pourquoi ce revirement stratégique, et comment s'est-il mis en place ?

Iran : mortelle sortie de la guerre hybride (T 1150)

Par |2020-03-23T17:21:48+01:0018 mars 2020|Moyen-Orient|

Publié sur le site de la Revue de la Défense Nationale - Pendant des années, Téhéran menait une guerre hybride contre les États-Unis et ses alliés dans la région du Golfe avec un certain succès. Cependant, il y a eu une inflexion à partir de 2018 avec des actions plus visibles et une montée en tension régulière au final mal maîtrisée par le régime des Mollahs. L’élimination à Bagdad du général Soleimani a démontré l’impasse de la stratégie iranienne, impasse accentuée par la destruction du Boeing ukrainien et désormais par la pandémie du Covid-19 dont les effets sont dévastateurs pour la population iranienne et qui va accélérer la colère contre le gouvernement.

Pétrole : la Russie a-t-elle tout prévu ?

Par |2020-03-26T15:01:55+01:0017 mars 2020|Pétrole|

Publié sur La Tribune - Reprise de l'article sur 2 sites Russes. Plus de 32.000 vus... La Russie a initié en 2016 une nouvelle stratégie, une alliance avec l'OPEP, dans le cadre d'un OPEP+. Cette stratégie a vécu le 6 mars. En se désolidarisant, le Kremlin crée un nouveau rapport de forces dans le marché pétrolier. La réaction saoudienne a entraîné un effondrement des prix. L'impact s'ébauche sur l'économie russe. La Russie a-t-elle évalué la diversité des conséquences ?

Pétrole : la troisième chute de l’OPEP

Par |2020-03-26T15:05:16+01:009 mars 2020|Pétrole|

Publié sur La Tribune - Depuis sa création en 1960, l'OPEP s'était construite une image, basée sur les chocs pétroliers de 1973 et en 1979. Cette organisation était capable de fixer les prix et de faire plier les consommateurs des pays occidentaux. Ce que nous venons de voir la semaine dernière se situe dans un autre décor et constitue la troisième chute de l'OPEP. Quelles ont été les chutes précédentes ? Quelles sont les causes et les conséquences de cette nouvelle chute ?