Il y a 30 ans .. 1979…. Le terrible carrefour

1979

Si vous vous amusiez à demander à l’improviste, quels ont été les évènements les plus marquants de cette année 1979, la plupart de vos interlocuteurs seraient très vraisemblablement très embarrassés pour vous répondre…et pourtant….

5 évènements majeurs ont eu lieu cette année là. Pourquoi sont-ils majeurs ? Parce qu’ils marquent encore de leur empreinte les 30 années que nous venons de vivre, et que leurs conséquences continueront à se faire sentir en 2009, bien sûr, et au-delà.

Ils sont tous de nature internationale, politique, ou économique.

Remontons donc le temps, et explorons cette année 1979 dans l’ordre chronologique.

Février 1979. Depuis de nombreux mois déjà, les regards se tournent alternativement vers Téhéran et Neauphle le Château, où réside depuis quelques temps, un religieux iranien du nom de Khomeini. Ce mois-là voit son triomphal retour vers Téhéran, et la chute du Shah d’Iran.
Un pouvoir religieux musulman, chiite, chasse donc du trône le « Prince impie, qui exploite son peuple » pour reprendre les termes de l’époque.

La révolution iranienne vient donc de commencer. Elle provoque le basculement de l’Iran, 4ème producteur de pétrole du monde, en dehors du cercle d’influence occidental.
Cette révolution, d’origine religieuse, montre en plus, au monde musulman majoritairement sunnite, qu’il se laisse exploiter par ses dirigeants, lutte insuffisamment contre Israël, et ne respecte pas de façon suffisamment stricte les règles du Coran.

Les Saoudiens, sunnites, wahhabites, protecteurs des lieux saints de l’Islam, se voient ainsi contester leur leadership religieux, et donc également politique, par l’autre composante du monde musulman, les chiites, minoritaires.

Cette révolution iranienne va impacter la planète, car à sa suite intervient le deuxième événement marquant de l’année, le second choc pétrolier, après celui de 1973.

Cette fois-ci le prix du baril, passé après la guerre du Kippour, de 5 $ le baril à 15 $, se voit en Mai 1979, porté à 35 $. Plus qu’un doublement, et un prélèvement de richesse non plus de 10$ de plus par baril, mais cette fois, de 20$ supplémentaires.

Les économies occidentales qui venaient à peine de se remettre de la première hausse, se trouvent confrontées à un nouveau déséquilibre économique, se traduisant par hausse des prix, inflation et accélération de la montée du chômage, qui de conjoncturel, va désormais devenir structurel dans les pays occidentaux.

Les pays producteurs, principalement au Moyen-Orient voient affluer vers eux une manne de pétro-dollars.

Le troisième événement concerne l’Egypte, qui avec Nasser, était dans la sphère d’influence soviétique, bascule dans le camp occidental, son Président Anouar El Sadate, en visite en Israël, prononçant un discours à la Knesseth au mois de Juin.
Subtil jeu de bascule géopolitique, l’Iran quitte le camp occidental, l’Egypte y entre…

Jusqu’alors acteur militaire du conflit israélo-arabe, l’Egypte rejoint le camp de la paix avec l’Etat Hébreux, et deviendra jusqu’à ce jour un élément modérateur, le Président Sadate payant de sa vie, 2 ans et demie plus tard, cet acte de conciliation.

Le quatrième événement, en Arabie Saoudite est, l’effet miroir de la révolution iranienne.
Au mois de Novembre, plusieurs centaines « d’insurgés » prennent d’assaut la Mosquée de La Mecque… Ces extrémistes sunnites, wahhabites, veulent chasser du pouvoir les Princes « impies et corrompus »… Plusieurs centaines de morts, des exécutions publiques termineront cette affaire… Les racines d’Al QuaÏda sont là. Elles viennent de surgir devant nos yeux.

L’année allait se terminer enfin paisiblement, quand, coup de tonnerre, l’URSS annonce au monde, le… 25 Décembre… que ses chars viennent de franchir les frontières… d’Afghanistan…
Un combat de 10 ans qui allait contribuer à appauvrir l’URSS, et donc accélérer son implosion, une guerre qui allait former les combattants islamistes, l’Arabie Saoudite jugeant pertinent de proposer à ses extrémistes wahhabites d’aller combattre l’infidèle communiste russe dans les montagnes afghanes, plutôt que les Princes saoudiens à l’intérieur du Royaume…

Ainsi les derniers jours de 1979 achevaient le décor géopolitique qui allait sous-tendre les principaux évènements internationaux que le monde allait connaître depuis lors.

Montée de l’intégrisme musulman et de son prosélytisme. Rivalité entre sunnites et chiites. Chute de l’URSS. Création du foyer taliban en Afghanistan, et ses conséquences. Intervention potentielle de l’Iran dans le conflit israélien avec le Hezbollah au Liban et le Hamas à Gaza…
Accumulation des pétro-dollars dans les pays du Golfe. Le début de la fin des « 30 glorieuses » pour les économies occidentales…

Tout était là, en réalité ou en filigrane, cette année là… terrible carrefour…

2009, en serait-il un autre ?

Par |2018-04-09T12:44:04+00:001 janvier 2009|Monnaie & Finances, Moyen-Orient|